Retour à l’agitation des villes avec l’arrivée à Damas après une longue route à travers le désert. Nous avons profité du quartier chrétien pour revoir quelques jeans très bien portés et de jolis cheveux longs en liberté, et même manger des spaghettis carbonara, même si on a encore quelques doutes sur le jambon qui faisait office de lardons… Le tout arrosé de quelques bières délicieuses. Nous avons aussi vite oublié nos petits soucis de visas Syriens en obtenant en une demi journée à la fois celui pour la Jordanie et celui pour l’Egypte ! Ca roule.