La traversée du Maroc a tenu toutes ses promesses avec un Atlas somptueusement enneigé (petit bonnet et col roulé de rigueur), de chaleureux villages en pisé, de la caillasse à perte de vue et du sable à gogo pour passer le réveillon de Noël plantés dans les dunes de Merzouga, avec au menu un magnifique bloc de thon à l’huile product of Morocco, comme le Chateau Roslan qui l’accompagnait joyeusement.
Quant à Véro, notre Jannie Longo nationale peut enfin partir à la retraite en toute sérénité, la relève chez les vétéranes est assurée. Et comme elle court aussi bien qu’elle ne roule (l’Extrême Marathon de Zagora de demain n’étant qu’une agréable préparation pour le « Simple Marathon » de Marrakech fin janvier qui, lui, sera à son tour un amuse-gueule avant le un-tant-soit-peu-plus-sérieux-Marathon-Des-Sables de mars), on attend la prime de course pour passer cette fois le réveillon de Nouvel An dans une tente berbère grand standing avec clim’ integrée !
Inch Allah évidemment…

PS: ordi du cyber pourri de virus, photos endommagées, vive le Maroc! J’espère encore pouvoir les récupérer et vous faire partager Noël dans les dunes en images. Mais évidemment, comme écrit ci-dessus, c’est le Grand Maître qui décidera…
PS2: en voici quelques unes. Merci Véro!

Avec vue sur l'Atlas

noel-dans-les-dunes-de-merzouga arrivee-a-zagora

arrivee-marathon2