Nous avons de la chance, il fonctionne ces temps-ci, le presque centenaire de la FCE (Fianarantsoa-Côte Est). Fidèle à sa réputation: blindé jusqu’à la gueule, y compris en 1ère, ultra lent et s’arrêtant à chaque village, soit tous les 10 kilomètres environ. Je me prends au jeu et achète à grignoter à chaque stop: beignets de bananes ou de légumes, boulettes de viande, bœuf séché, écrevisses, cacahuètes… Quand nous roulons, les caféiers en fleurs, ravinales ou bouquets de bambous défilent lentement. Ouf! on retrouve un peu des allures de forêt à Madagascar. Nos compagnons de voyage, et particulièrement de banquettes, sont fort intéressants et plein de connaissances sur le monde, y compris sur le Sri Lanka, notre prochaine destination. Nous bavardons avec plaisir et heureusement, car nous mettons 17 heures pour couvrir les 163 kilomètres.
Nous parcourons ensuite une partie de la côte sud-est à vélo, entre deux averses et jusqu’à ce que le route devienne impraticable après Vangaindrano. Retour maintenant sur Tana en taxi brousse pour un vol vers la larme de l’Inde le 7.

Départ

Départ

Les miroirs des rizières

Les miroirs des rizières


Arrêt au stand

Arrêt au stand


No comment

Du rouge…

... ou du jaune. Petits bonhommes en tout cas!

… ou du jaune. Petits bonhommes en tout cas!


Pleinement le temps d'apprécier les paysages!

Pleinement le temps d’apprécier les paysages!