Luc Cotterelle baroude à moto à travers l’Afrique depuis bientôt deux ans et j’ai eu la chance de le recevoir un week-end à la maison, puisque j’en ai une maintenant! Ses galères mécaniques (et son talent et sa ténacité pour les surmonter!), son séjour en prison au Mozambique, ses rencontres magiques tout au long de la route, bref, du tout beau et tout fort en émotions. Il est reparti lundi par bateau, direction la Tanzanie pour poursuivre son périple africain. Moi, ça m’a laissé une petite boule sur l’estomac… Voici son blog, pour ceux qui veulent continuer à rêver et qui s’ennuient sur rouletabosse:

www.le-grand-raid.com