mars 2006


Jaipur, capitale de l’état du Rajasthan, Inde. On continue a prendre des couleurs plein les yeux et des odeurs plein les narines. L’Inde a quelque chose d’un matin de printemps, les gens y sont certes très nombreux mais aussi bien agréables, le vent nous pousse, de palais en palais et de temples en temples, ça roule !
Moi, je vous emm.... Palais des vents, Jaipur.

Ghats pour les ablutions, Pushkar. Sadou (Michel)

Petales de roses pour offrandes Merci madame!

Details du temple Jagdish, Udaipur. Holi, fete des couleurs.

Nous voici donc depuis qques jours en Asie, en Inde, un milliard d’habitants, 15 langues, 4000 dialectes, ses castes, thé, épices, odeurs d’encens, et surtout ses vaches sacrées .
A Mumbay de beaux bâtiments victoriaux, un peu à l’abandon, une vrai fourmilière, et aussi dans certains quartier les trottoirs qui ont disparu, car des milliers de gens y on élus domicile en y construisant leurs maisons, ou plutôt abri, à l’aide de matériaux de récupération, bois, tôle, carton, et vivent, cuisinent à même la chaussée…
Pas de soucis de froid, car le thermomètre affiche quotidiennement plus de 35 degrés, et nos boissons dans les bidons la même température ….. beurk
Dans l’état du Gujarat où nous sommes, hormis le fait que la majorité des restos sont végétariens, l’alcool aussi est introuvable car interdit.
Sur la route la majorité des véhicules, camions, bus et voitures sont de marque TATA, et nous dépassent en actionnant leurs klaxons, genre Tour de France x10.

quartier populaire

temple hindou

bain de vaches sacrees

marchande ambulante

gens vivant sur la chausee... bain collectif a l occasion d une fete spirituelle

gare centrale de MUMBAY

6 mois de voyage et 5000 km en Afrique. Nous voici donc à Djibouti, étape ultime de notre périple sur ce continent. La dernière ligne droite entre la capitale éthiopienne et la Corne de l’Afrique nous a encore réservé de belles épreuves, avec une route de montagne oscillant entre 2 et 3000m, et quelque 200 km de piste bien caillouteuse et aride à souhait. Mais que de belles images et émotions, quel plaisir aussi de trouver une bouteille d’eau ou un coca dans un village sorti doucement du flou de l’horizon brûlant. Le temps de trouver un billet d’avion, et on vous retrouve en Inde !

roule ta bosse! portrait

lac Ziway, Ethiopie

case a toute epreuve. Montagnes ethiopiennes Ca parait facile, non?

Mais ou vont ils donc tous?

Page suivante »