février 2006


Bon d’accord, on a eu un peu de mal à repartir de Nairobi et à nous remettre de ses folles nuits orchestrées par notre génial hôte aux 1000 cousins, Bob le terrible. La capitale kenyane compte en effet un nombre impressionnant de bars, boites et restos super branchés ou l’on peut faire la fête du lundi au lundi jusqu’au bout de la nuit. Un impressionnant contraste avec les bidonvilles qui côtoient presque les quartiers les plus chics. Bref, on pensait se reposer un peu en reprenant la route mais c’était sans compter sur le Mont Kenya qui se dressait sur notre route. Ayant déjà renoncé au mythique Kilimandjaro (dont vous aurez une photo, c’est promis. On l’a oubliée !) on n’a pu faire l’impasse sur le deuxième sommet de l’Afrique. Une ascension de 2 jours parmi une superbe végétation colorée pour arriver au Pic Lenana (4985 m), le véritable sommet (5200 m) demandant du matériel d’alpinisme. Malheureusement, à la descente, un incendie géant avait ravage une grande partie de ce magnifique décor. Triste.
Bon, même sans ça, la température monte furieusement, comme les routes qui contournaient le Parc National du Mont Kenya d’ailleurs, ce qui explique que nous progressons actuellement plutôt « pole pole » (pigé ?). De plus, les cyber cafés se faisant aussi rares que l’eau, nous vous prions de nous excuser pour les désagréments causés par les trop longues attentes entre nos nouvelles et photos, dont vous ne pouvez désormais plus vous passer ! Ha ha, merci en tout cas pour vos très nombreux commentaires et messages encourageants, et excusez nous si du coup nous n’arrivons pas à répondre à tous personnellement.

Kilifi plage, pres de Mombasa

lever de soleil depuis Pic Lenana

nuits nairobiennes... mais Nairobi, c'est aussi ca.

super Bob le fameux regime sans selle...

Equateur, passage N1! perles massai

l'effet cocktails... mangues et bananes dur labour!

De retour après vous avoir fait attendre, c’est comme les stars ….
Désoler de vous décevoir, nous n’avons pas gravi les Kilimandjaro, mais en avons fait le tour en vélo (250 km), avec une immersion totale dans la brousse, et des villages tout en bois, presque aussi bien que les chalets vosgiens .
Rencontres quotidienne avec des massai, polygames, avec comme signe de richesse le nombre de bétail et leurs femmes…
Nous nous sommes aussi octroyés 8 jours de vacance, avec la venu de ma maman et d’une amie, avec dans leurs valises, qques pièces et accessoires, mais aussi des délices de France (vin, chocolat, saucisson, …), parcourir les parcs et réserves d’animaux, et aussi qques jours de repos avant de repartir de plus belle…
Sommes à Nairobi, chez Bob, Kenyan, son grand père ayant eu 14 épouses et pas moins de 44 filles et 46 garçons… Imaginer le nombre de cousins…. qui nous fait découvrir la vie nocturne de Nairobi… pas triste.

savane kenyane

 acacias kenyans simba le lion apres son dejeuner...

on n etait pas en velo...

unmillion de flamands rose , au lac nakuru

massai globe trotter

nos logeuses d un soir