Pas si mal le Golfe du Mexique! Ni Maya, ni Aztec mais Totonaque!! (El Tajin, Mex.)

Coccs et coques (Mex.)

Pas evident de gagner son petit dej chez les vaqueros! (Mex.) Par ici ca decoiffe! (Mex.)

Comme ca ca va nettement mieux (Texas, E.U.) Des routes dans le ciel (Houston, Tx)

Certes plus jolie qu’un mobile-home…

Je devais vous donner des nouvelles depuis l’autre côté du Rio Grande, mais parfois tout se précipite et une fois engage sur les voies express américaines, difficile d’en descendre. Me voici donc à Houston, Texas, dans « l’autre monde ». J’ai bien profité jusqu’au bout des dernières tambouilles locales à quelques Pesos. Dorénavant, je fréquente les hypermarchés et déjeune sur les parkings. D’ailleurs ici on ne paie pas mes tacos après avoir bavardé avec moi mais on me tend un billet de 20 dollars par la fenêtre de la voiture sans même s’arrêter !!
Il est clair que le revêtement des routes est nickel et j’ai pour moi tout seul une bande large de 3 mètres au moins sur le coté. Les pelouses sont parfaites aussi, impeccablement entretenues, mais on n’y va pas. Encore moins pour y mettre une tente, doux rêveur que je fus à qui on a vite rappelé qu’il y avait des règles ici, et strictes encore !
Tout ceci me donne peut-être un élément d’explication au phénomène d’obésité qui déforme la population : victimes de la politique historique d’expansion à outrance qui a créé des espaces démesurés ou l’on doit sans cesse avoir recours à la voiture pour se déplacer, on ne se rencontre pas. Comme bon nombre d’Américains, je suis seul (mais pas encore obese)dans ce pays de près de 400 millions d’habitants.