Asie


Je ne sais pas s’il y a besoin d’ajouter des mots à ces images, si ce n’est que Bali fut un festival de fleurs et de couleurs, de culture et de musique, de soleil et de visages rayonnants, comme pour célébrer la fin de ma balade en Asie. Je crois d’ailleurs que je peux décerner à l’Indonésie, et en particulier à cette île majestueuse, la palme d’or de l’accueil de l’étranger et le grand prix de la beauté féminine. Je m’envole ce soir pour le pays des kangourous.

rizieres a etages

surfers’ paradise!

les ecolieres au lit a Bali

offrandes quotidiennes joli defile en couleurs

lever de soleil depuis, et sur les volcans 1er prix?

toujours en musique

Il n’y aura pas eu beaucoup de sport à Sumatra. J’ai vite compris que je n’aurais aucune chance d’être à l’heure pour « mes vacances » en Nouvelle Zélande et c’est donc par avion que j’ai coupé l’équateur pour la troisième fois pour me retrouver à Jakarta, et c’est sur l’île de Java que je fête mes un an de vélo sur la Terre. Pour l’occasion, je me suis offert ma plus longue journée : 230 km sans masseuse à l’arrivée. Du coup, c’est en tricycle que je me suis fait amener au cyber café, il faut bien faire travailler tout le monde !
Si je devais faire un bilan j’aurais bien du mal, car tout évolue, dans ma tête comme dans les expériences. Tout est impermanent, c’est bien connu ici en Asie. Enfin je pourrais vous dire que le scotch est une belle invention. Il prolonge la vie de mon appareil photos, de mon MP3, de ma frontale, des mes sacoches ou de mon guidon. Que j’ai fait 27500 km et que j’arrive à peu de chose près à respecter le planning, avec une visite de la Mongolie à la place du Tibet, et 15 jours de retard pour attaquer l’Australie dans quelques jours. Mais j’ai surtout appris à sourire, et du coup j’en reçois des dizaines en retour. De manière générale on ne reçoit que ce que l’on donne, mais on nous le rend au centuple. Le monde n’est souvent que la réflexion de notre propre image.
Alors merci encore à vous tous pour vos encouragements toujours renouvelés et toute l’énergie que vous m’envoyez (je n’ai pas fait cette folle journée de vélo tout seul). Merci aussi à Hugo pour nous avoir permis de prendre un excellent départ.

welcome to the jungle (Cameron Highland, Malaisie)

Plantations de the (Cameron Highland)

Orang asli,ou aborigene de Malaisie Kuala Lumpur. 2 x 441m tout de meme!

Pour les fans Intervention dans une ecole de Sumatra

carnaval a Java? aux p’tits oignons (Java)

J’ai entamé sans m’en rendre compte une tournée des îles qui va durer encore quelques temps. Apres Ko Phuket, je me suis retrouvé sur la petite île de Ko Phi Phi, voisine de la désormais célébrissime Ko Lanta, avec ses baies de rêve aux eaux claires. Revenu sur le continent pour passer la frontière malaise, je suis actuellement sur l’île de Penang, Malaisie, d’où l’on peut rejoindre facilement l’Indonésie. Mais je préférerai prendre un ferry plus au sud, à Malacca, histoire de me retrouver ensuite déjà à « mi-hauteur » de l’immense Sumatra, qui promet du sport avec ses montagnes, sa jungle … ses tarentules et ses tigres. Viendront ensuite Java, Bali, puis « l’île continent » Australie, et la cerise sur le gâteau : La Nouvelle Zélande avec ses paysages, son marathon d’Auckland Inch Allah et Lo en vacances 😉

I am here!

Petit coin de paradis: Ko Phi Phi.

Maison malaise j'ai triche: c'est dans une "reserve" à papillons.

A George Town, ile de Penang. Fruits locaux

Maison chinoise (ils sont chez eux en Malaisie!!) Trop facile!

Page suivante »